Les Crottes de Dinosaures | Coprolithes

- Par : Dinosaure Rex

Les Crottes de Dinosaures | Coprolithes

de lecture - mots

Si les squelettes fossilisés ressortent des images des livres ou des films dans notre esprit comme la preuve principale que les dinosaures et autres créatures préhistoriques ont marché sur la terre, ils ne peuvent pas nous dire toute l'histoire de la vie des organismes éteints. Pour cela, il faut des crottes fossilisées, appelées coprolithes.

Comme vous l'aurez deviné, le sujet du jour portera sur les crottes de dinosaure. Alors comment les coprolithes deviennent des fossiles ? Que nous apprennent les les coprolithes sur les dinosaures ? A quoi ressemble une crotte dinosaure ? Nous vous dévoilons tout ce qu'il y a à savoir sur les cacas de dinosaures !

Qu'est-ce qu'une coprolithe ? Coprolithe est le nom scientifique pour un excrément fossilisé. Du grec "kopros" et "lithos", cela signifie "crotte de pierre". De différentes tailles et formes, elles sont des déchets non digérés par l'intestin et les sucs digestifs qui ont été excrétés et ont fossilisé avec le temps. 

 

Mais alors que nous savons que les matières organiques (comme les crottes de dinosaures) se dégradent au fur et à mesure du temps à l'aide des micro-organismes du sol, comment est-il possible que ces excréments aient pu se fossiliser et rester intacts après des millions d'années ?

Découvertes de coprolithes

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, les paléontologues ont retrouvé beaucoup plus de coprolithes provenant de reptiles marins et donc dans l'eau, plutôt que de dinosaures terrestres. C'est un fait plutôt troublant étant donné qu'une matière fécale organique aurait dû se décomposer et se désagréger dans ce milieu aquatique.

Les coprolithes ont été remarqués pour la première fois par Mary Anning en 1824. Elle a remarqué qu'il y avait des masses ressemblant à des pierres dans la zone abdominale des squelettes. Lorsqu'elles étaient ouvertes, ces pierres contenaient d'autres organismes, tels que des poissons fossilisés et des os de dinosaure encore plus petits. Cependant, c'est le géologue William Buckland qui a déterminé qu'il s'agissait bien d'excréments, et les a nommés coprolithes, en 1829.

En 1998, la paléontologue Karen Chin a découvert au Canada des restes fossilisés de matière fécale d'une taille énorme. Il mesurait 44 centimètres de long, 13 centimètres de haut et 16 centimètres de large, et était rempli de fragments d'os. Ce fait, ainsi que sa taille, signifie probablement qu'il provient d'un carnivore géant. Dans cette région, le Tyrannosaurus rex régnait en maître, ce qui représente probablement les restes du dîner d'un T. rex qui semble avoir dévoré des dinosaures.

Crotte de T-rex

Grosse crotte de Tyrannosaure retrouvée au Canada. Ce coprolithe fossilisé pèse 7,1kg et a été daté à -70 millions d'années. Il est maintenant exposé au Musée royal du Saskatchewan.

Comment se forme un fossile de coprolithe ?

Par définition formelle, les coprolithes sont la fossilisation ou la conservation du contenu de l'intestin et des excréments des organismes, ou tout simplement ce sont des excréments fossilisés. Les coprolithes sont assez rares car ils ont tendance à se décomposer rapidement, mais lorsqu'on les analyse, ils se trouvent le plus souvent parmi les organismes marins. Les coprolithes de poissons et de reptiles sont particulièrement fréquents. Généralement d'apparence nodulaire ou contorsionnée, les coprolithes sont composés de restes pulvérisés et indigestes de la nourriture de l'organisme, tels que des portions d'écailles, d'os, de dents ou de coquilles d'animaux, d'où leur composition très phosphatée également. Ils sont des déchets non décomposés par les sucs gastriques de l'animal.

Excrément de dinosaure fossilisé

Excrément de dinosaure fossilisé retrouvé dans la roche sédimentaire.

Ces restes de nourriture pulvérisés, également appelés "pierre d'excrément", sont conservés par un processus de pétrification ou de fonte et de moisissure. Les anciens excréments ne se fossilisaient que si un agent minéralisant les recouvrait relativement rapidement après leur production. Si la minéralisation était réussie et que la décomposition était évitée, alors les excréments pouvaient se fossiliser, formant un coprolithe.

A défaut de ne pas avoir de réplique de caca de dinosaures, nous te proposons de consulter notre collection de fossiles dinosaure. Ces répliques réalistes feront le bonheur d'un collectionneur.

Réplique de Fossiles

Que nous apprennent les crottes de dinosaures ?

Ces petits paquets magiques que sont les coprolithes peuvent offrir des information vraiment importante sur la vie ancienne des dinosaures. Il est vrai que les fossiles de squelettes nous donnent des informations anatomiques sur les spécimens que nous déterrons mais ils ne nous renseignent pas beaucoup en ce qui concerne le comportement de ces animaux préhistoriques. En effet, les crottes de dinosaures peuvent nous en apprendre énormément sur leur alimentation et peuvent également nous renseigner sur les organismes qui ont pu vivre avec l'animal qui a déféqué. Mais ce n'est pas tout, découvrir un excrément fossilisé, c'est avoir entre les mains une quantité importante d'informations concernant les conditions dans lesquelles il a été préservé.

Coprolithes préhistoriques

En la matière, Karen Chin est une détective qui étudie les écosystèmes anciens. Lorsque Chin a commencé à étudier ces coprolithes, elle a découvert qu'ils contenaient des surprises inattendues. Les coprolithes des dinosaures herbivores contenaient plus que de la matière foliaire. Elle a trouvé des terriers de bousiers, des coquilles d'escargots et de minuscules morceaux de bois de conifères. Les morceaux de bois de conifères n'étaient pas des morceaux de bois ordinaires car ils avaient en fait pourri avant d'être ingérés. C'est incroyablement intrigant, car le bois en décomposition ne fait pas partie du régime alimentaire de nombreux organismes, même des herbivores comme ces dinosaures.

La connaissance du tube digestif d'un certain dinosaure peut être utile pour faire correspondre un coprolithe au dinosaure qui l'a produit. Par exemple, le Silésien était connu pour manger principalement des insectes. Cela suggère qu'un coprolithe avec une forte densité de restes de coléoptères pourrait appartenir au Silésien. De plus, les coprolithes peuvent être analysés pour certains minéraux dont on sait qu'ils existent à l'état de traces dans certaines espèces de plantes, et qui peuvent encore être détectés après des millions d'années. Vous devez admettre que c'est assez étonnant !

En parlant de plantes et de dinosaures herbivores, nous te proposons de jeter un coup d'oeil à notre collection de figurines dinosaures. Parmi ces figurines tu pourras retrouver de nombreuses espèces mangeurs de plantes comme le diplodocus ou le brachiosaure. Amuse toi à te créer des aventures en faisant preuve d'imagination !

 Figurines

Aussi, une crotte de dinosaure en forme de spirale peut avoir été laissé par un ancien requin ou un autre type de reptile aquatique. Ceci est basé sur le fait que certains poissons modernes tels que les coelacanthes et les requins ont des intestins en forme de spirale. Il est cependant difficile de savoir exactement quel animal a produit une coprolithe actuelle, car les fossiles du corps de l'animal ne se trouvent généralement pas aux mêmes endroits que les fèces fossiles. 

Voici un vidéo qui résume tout ce que nous venons de dire (sous un bon trait d'humour) sur les crottes de dinosaures.

Combien vaut une crotte de dinosaure ?

Et oui, les déjections fécales de dinosaure peuvent parfois valoir leur pesant d'or ! Même si la plupart des crottes de dinosaures sont maintenant exposés dans des musées d'histoire naturelle, il y en a certains qui peuvent se retrouver en vente sur des sites de vente en ligne. Ces objets en libre circulation feront le bonheur de collectionneurs de fossiles.

Même s'ils n'ont scientifiquement pas de prix, on retrouve par exemple sur Ebay, de petits coprolithes en vente à près de 10000€. Quand d'autres estiment la plus grosse crotte découverte, celle du T-Rex, à 15000 dollars, certains estiment que les coprolithes n'ont pas de valeur puisqu'il n'existerait pas un marché réel pour ce type de "produits".

Même si les matières fécales n'ont pas de réelle valeur à proprement parler, pour ce qui est des squelette, c'est une toute autre histoire. Le record de tous les temps est attribué au célèbre dinosaure Sue puisqu'il a été vendu pour 8,4 millions de dollars par le musée de Chicago.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

    Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.