Quand et comment les dinosaures ont disparu ?

Quand et comment les dinosaures ont disparu ?

de lecture - mots

Il y a 66 millions d'années, une extinction massive a anéanti les Dinosaures. Les ptérosaures, les reptiles marins, les baurusuchides et les métathériens, la majorité des ammonites, des bélemnites ainsi que des milliers d'autres animaux et groupes ont disparu de la surface de la Terre. L'explication la plus plausible est qu'une comète ou une météorite venue de l'espace s'est écrasée sur la Terre et a percuté le Mexique. Cela créerait des dizaines d'effets secondaires qui suffiraient à créer une extinction massive qui anéantirait entre 60 et 75 % de tous les animaux sur Terre. Cependant, cette théorie n'est pas unanime et de nombreux experts essaient de trouver la cause de cette extinction.

Deux camps principaux existent aujourd'hui en paléontologie, chacun ayant une vision différente de ce qui a tué les dinosaures et autres organismes à la frontière Crétacé-Tertiaire (K-T). Une controverse entoure le sujet depuis de nombreuses années et il est devenu difficile pour le public (et le monde scientifique en général) de comprendre la question en raison des données qui semblent pointer dans de nombreuses directions différentes.

Les Dinosaures ont survécu a des extinctions

Tout au long des 4,6 milliards d'années de l'histoire de la Terre, il y a eu cinq grandes extinctions massives qui ont chacune anéanti une écrasante majorité des espèces vivant à l'époque. Ces cinq extinctions massives comprennent l'extinction massive de l'Ordovicien, l'extinction massive du Dévonien, l'extinction massive du Permien, l'extinction massive du Trias-Jurassique et enfin l'extinction massive du Crétacé-Tertiaire (ou K-T), celle qui a définitivement mis fin au règne des dinosaures sur la Terre.

Extinction massive de l'Ordovicien

Trilobites Ordovicien

Trilobites fossiles de l'époque ordovicienne. John Cancalosi / Getty Images

Cette première extinction massique a eu lieu il y a environ 440 millions d'années, durant l'Ordovicien du Paléozoïque. A cette époque, le règne a commencé par les reptiles aquatiques et il n'y avait encore que très peu d'animaux terrestres. Les experts pensent que les déplacements continentaux ainsi qu'un changement climatique très important ont provoqué cette extinction. S'en est suivi une période glaciaire qui s'est développée très rapidement ne laissant aucune chance aux espèces vivantes qui n'ont pas pu s'adapter en si peu de temps. Les experts estime qu'environ 85% des espèces vivantes ont disparu à la suite de cette extinction.

Extinction massive du Dévonien

Période Dévonien

Ce calcaire est rempli de fossiles de bryozoaires, de crinoïdes et de brachiopodes datant du Dévonien. NNehring / Getty Images

La seconde extinction de masse s'est produite quant à elle durant la période du Dévonien du Paléozoïque. On estime qu'elle a frappé la Terre il y a 375 millions d'années et anéanti 80% des espèces vivantes de l'époque, sur Terre ou dans l'eau. Cette extinction des dinosaures serait due à un déplacement des plantes aquatiques vers les terres. Ces plantes aquatiques auraient été capables de se développer sur le sol, hors de l'eau, jusqu'à quasiment délaisser les Océans, provoquant ainsi un manque d'oxygène dans l'eau. La quasi totalité des espèces marines auraient disparues. Ensuite, ce déplacement et cette "colonisation" des plantes sur le sol aurait éliminé une grande partie des gaz à effet de serre (GAS) en très peu de temps. Cela aurait provoqué un chute brutale des température, et de nouveau, les animaux n'auraient pas eu le temps de s'y adapter.

Extinction massive du Permien

Extinction du Permien

Les dimétrodons se sont éteints durant la "Grande Mourante". Stephen J Krasemann / Getty Images

Cette extinction massive est la plus terrible de toutes les extinctions que le monde ait connu. Il y a environ 250 millions d'années, durant la période du Permien de l'ère du Paléozoïque, cette dernière aurait décimé 96% des espèces vivantes. On la surnomme "la grande mourante". En ce qui concerne la cause de cette extinction massive, les experts n'en sont pas certains mais pensent qu'il s'agirait d'une activité volcanique très intense ainsi que de météorites et astéroïdes frappant la Terre. Des gaz comme le basalte ou encore le méthane aurait été libérés dans les airs, privant l'oxygène de s'y développer et provoquant l'asphyxie des animaux.

Extinction massive du Trias-Jurassique

Extinction Trias Jurassique

Environ la moitié des espèces connues sur Terre ont péri au cours de l'extinction massive du Trias-Jurassique. Scientifica / Getty Images

Il y a 200 millions d'années, la quatrième grande extinction de masse était en fait une combinaison de nombreux événements d'extinction plus petits qui se sont produits au cours des 18 derniers millions d'années de la période triassique pendant l'ère mésozoïque. Au cours de cette longue période, environ la moitié de toutes les espèces connues sur Terre à l'époque ont péri. Les causes de ces petites extinctions individuelles peuvent, pour la plupart, être attribuées à l'activité volcanique avec l'inondation du basalte. Les gaz rejetés dans l'atmosphère par les volcans ont également créé des problèmes de changement climatique qui ont modifié le niveau des mers et peut-être même le pH des océans.

Redonne vie aux grands dinosaures disparus en adoptant un look Jurassien cool et mignon. Nous te conseillons de consulter notre collection de T-Shirts Dinosaures et de choisir celui qui te plaît le plus. Manches courtes ou manches longues, nos tee shirt dinos t'iront comme un gant !

 T-shirt extinction dinosaures

L'extinction du Crétacé Paléogène: la fin des dinosaures

Astéroïde fin des dinosaures

L'extinction massive de la fin du Crétacé, 66 millions d'années, est la plus récente des extinctions des "Cinq Extinctions Massives". Les dinosaures non aviaires (les dinosaures terrestres), ainsi que de nombreux autres groupes qui avaient dominé la Terre pendant 150 millions d'années, se sont éteints. Bien que l'on ne sache pas encore si les dinosaures étaient déjà en déclin avant leur extinction, leurs fossiles témoignent d'une survie globale jusqu'au Crétacé terminal. L'extinction du Crétacé-Paléogène, appelée "extinction K-T"  aurait coïncidé avec deux grandes perturbations environnementales mondiales: l'intensification du volcanisme associé aux pièges du Deccan et l'impact de l'astéroïde Chicxulub. Mais nous verront aussi que les causes de l'extinction des dinosaures sont plus profondes.

Les rôles relatifs de ces deux mécanismes de destruction potentiels sur le calendrier et l'ampleur de l'extinction ont été âprement débattus pendant des décennies. Il a été démontré que le Maastrichtien a une sensibilité climatique relativement élevée, ce qui signifie que même des perturbations relativement faibles du système pourraient avoir un impact catastrophique.

Une activité volcanique intense (pièges du Deccan)

Éruptions Volcaniques

D'anciennes coulées de lave en Inde, connues sous le nom de "pièges du Deccan", semblent également correspondre à la fin du Crétacé, avec des effusions massives de lave qui ont jailli entre 60 et 65 millions d'années. Aujourd'hui, la roche volcanique qui en résulte couvre près de 320 000 kilomètres carrés en couches qui ont par endroits plus de 3 000 mètres d'épaisseur. Une éruption volcanique d'une telle ampleur aurait étouffé le ciel avec du dioxyde de carbone et d'autres gaz, ce qui aurait considérablement modifié le climat de la Terre.

Les partisans de cette théorie avancent de nombreux indices qui suggèrent qu'une grande activité volcanique est plus adapté. D'une part, certaines études montrent que la température de la Terre changeait avant même l'événement d'impact proposé. D'autres recherches ont trouvé des preuves de mort massive bien avant 66 millions d'années, avec certains signes indiquant que les dinosaures en particulier étaient déjà en lent déclin à la fin du Crétacé.

De plus, l'activité volcanique est fréquente sur cette planète et constitue un coupable plausible pour d'autres extinctions anciennes, tandis que les frappes de météores géantes sont beaucoup plus rares. Tout cela aurait un sens, selon les partisans, si les éruptions volcaniques en cours étaient la cause première des extinctions mondiales de K-T.

Tu souhaite décorer ta chambre de fan de dinosaures ? Nous te proposons de commencer par une magnifique housse de couette design et stylée. Consulte notre grande collection de parures de lits et fais ton choix.

Housse de couette volcans dinosaures

L'impact d'un astéroïde géant (cratère du chicxulub)

Impact astéroïde Chicxulub mexique

Impact de l'astéroïde gigantesque ayant frappé la Terre et provoquant l'extinction massive des dinosaures (extinction K-T) - Yucatan, au mexique.

L'une des théories sur l'extinction des dinosaures est l'hypothèse Alvarez, du nom du duo père-fils Luis et Walter Alvarez. En 1980, ces deux scientifiques ont proposé l'idée qu'un météore de la taille d'une montagne (12 km) s'était écrasé sur Terre il y a 66 millions d'années, remplissant l'atmosphère de gaz, de poussière et de débris qui ont modifié le climat de manière drastique.

Leur principale preuve est une quantité élevée d'iridium métallique dans ce qu'on appelle la couche du Crétacé-Paléogène, ou K-T, la zone limite géologique qui semble recouvrir toutes les couches rocheuses connues contenant des fossiles de dinosaures. L'iridium est relativement rare dans la croûte terrestre, mais il est plus abondant dans les météorites pierreuses, ce qui a conduit les Alvarez à conclure que l'extinction massive a été causée par un objet extraterrestre. La théorie a gagné encore plus de force lorsque les scientifiques ont pu relier l'extinction à un énorme cratère d'impact le long de la côte de la péninsule du Yucatán au Mexique. Avec une largeur d'environ 12 kilomètres, le cratère de Chicxulub semble avoir la taille et l'âge adéquats pour expliquer la mort des dinosaures.

Intérieur du cratère de Chicxulub

En 2016, les scientifiques ont foré une carotte de roche dans la partie sous-marine du Chicxulub, en prélevant un échantillon qui s'étendait profondément sous le fond marin. Ce rare coup d'œil dans les entrailles du cratère a montré que l'impact aurait été assez puissant pour envoyer des quantités mortelles de roche et de gaz vaporisés dans l'atmosphère, et que les effets auraient persisté pendant des années. Et en 2019, des paléontologues creusant dans le Dakota du Nord ont trouvé un trésor de fossiles extrêmement proche de la frontière K-T, capturant essentiellement les restes d'un écosystème entier qui existait peu avant l'extinction massive. Il est révélateur que les couches fossilifères contiennent des tas de petits morceaux de verre appelés tectites - probablement des blocs de roche fondue qui ont été soulevés par l'impact et qui se sont solidifiés dans l'atmosphère avant de retomber sur la Terre.

Conséquences de la disparition des dinosaures

Lors de l'extinction du Crétacé, les plantes ont été moins touchées que les animaux car leurs graines et leur pollen peuvent survivre plus longtemps aux périodes difficiles. Après l'extinction des dinosaures, les plantes à fleurs ont dominé la Terre, poursuivant un processus qui avait commencé au Crétacé et qui se poursuit encore aujourd'hui. Mais tous les animaux terrestres pesant plus de 25 kilogrammes se sont éteints.

Ce qui nous reste, ce sont essentiellement les graines de ce que nous avons aujourd'hui. Beaucoup des principaux groupes d'animaux qui sont vivants aujourd'hui étaient en place avant l'impact des astéroïdes et ils ont tous subi un certain degré d'extinction mais les lignes qui ont conduit aux animaux modernes ont survécu.

Tous les dinosaures qui n'étaient pas des oiseaux se sont éteints, mais les dinosaures ont survécu en tant qu'oiseaux. Certains types d'oiseaux ont effectivement disparu, mais les lignées qui ont conduit aux oiseaux modernes ont survécu. Au départ, les survivants étaient de petite taille, les oiseaux étant les premiers à avoir connu une évolution vers des tailles plus grandes. Il y avait quelques lignées d'oiseaux gigantesques - prédateurs et herbivores - mais ils n'ont pas vécu très longtemps et se sont également éteints.

Dinosaure oiseau ayant survécu à l'extinction des dinosaures

Ce n'est qu'environ 15 millions d'années après la disparition des dinosaures non oiseaux, pendant ce qu'on appelle l'époque oligocène, que nous avons commencé à avoir de très gros mammifères. C'est à ce moment que des animaux de la taille d'un rhinocéros ont commencé à réapparaître. Mais jusqu'à ce moment-là, c'est un monde rempli de petits animaux, surtout en comparaison avec les dinosaures qui les ont précédés. Il a fallu un certain temps pour que la taille du corps se rattrape.

Les dinosaures restent les plus grands animaux terrestres qui aient jamais vécu. Les seuls animaux qui ont jamais dépassé leur taille sont les baleines.

Adopte un petit dinosaure mignon et rigolo qui demande de l'amour et de l'attention. Notre grande collection de peluches douces et moelleuses t'attendent avec impatience. C'est une super idée cadeau pour une petit amateurs des dinos.

Peluche douce et moelleuse

Comment les dinosaures ont-ils disparu ?

De plus en plus, les scientifiques qui tentent de percer ce mystère préhistorique voient de la place pour une combinaison de ces idées. Il est possible que les dinosaures aient été les malheureux bénéficiaires d'un coup de poing géologique, le volcanisme affaiblissant suffisamment les écosystèmes pour les rendre vulnérables à l'arrivée d'un météore.

Mais cette notion dépend beaucoup de la datation plus précise des pièges du Deccan et du cratère du Chicxulub. En 2019, deux études indépendantes ont examiné les indices géochimiques de la lave de Deccan Traps et sont arrivées à des conclusions légèrement différentes. L'une suggère que les volcans ont joué un rôle dans la disparition des dinosaures en provoquant des déclins avant l'impact, et l'autre que les éruptions sont survenues après l'impact et n'ont peut-être joué qu'un rôle mineur dans leur disparition.

Ce débat pourrait faire rage pendant des années, car les scientifiques creusent de nouveaux indices et développent de nouvelles techniques pour comprendre le passé. Mais que ce soit la faute des envahisseurs de l'espace ou des charges de lave, il est clair que les scientifiques qui étudient le dernier souffle des dinosaures révèlent des leçons essentielles sur les effets du changement climatique dramatique sur les habitants de la Terre.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.