POURQUOI LES DINOSAURES ETAIENT-ILS SI GROS ET SI GRANDS ?

POURQUOI LES DINOSAURES ETAIENT-ILS SI GROS ET SI GRANDS ?

de lecture - mots

L’une des raisons pour lesquelles les dinosaures sont des créatures si curieuses et intéressantes pour les enfants et les adultes est liée à leur taille. En effet, les dinosaures étaient des reptiles géants, si grands qu’il est difficile de comprendre comment ils ont pu le devenir. Les herbivores comme le Diplodocus et le Brachiosaurus par exemple pesaient entre 20 et 50 tonnes tandis que le carnivore iconique « Tyrannosaure Rex » ou le Spinosaure ne pesaient que 10 tonnes. D’après les fossiles découverts, il est clair que, espèce par espèce, individu par individu, les dinosaures étaient plus massifs que tout autre groupe d'animaux ayant jamais vécu (à l'exception logique de certains genres de requins préhistoriques, de baleines préhistoriques (mammifère marin) et de reptiles marins tels que les ichtyosaures et les pliosaures, dont l'extrême majorité était soutenue par la flottabilité naturelle de l'eau).

Cependant, les paléontologues se sont longtemps questionnés sur l’origine de ce gigantisme. Leur grande taille les a menés à émettre de nombreuses théories / hypothèses. Par exemple, on ne peut pas débattre de la grande taille des dinosaures sans évoquer le débat sur le métabolisme à sang froid et à sang chaud.

Quel est donc l'état actuel de la réflexion sur les dinosaures de grande taille ? Voici quelques théories plus ou moins liées entre elles.

 

1e Théorie : Une végétation abondante

Au cours de l'ère mésozoïque, qui s'est étendue du début du Trias il y a 250 millions d'années à l'extinction des dinosaures à la fin du Crétacé il y a 65 millions d'années, le taux de CO2 dans l’atmosphère étaient exagérément plus importants que ce que nous connaissons de nos jours. Vous n'êtes pas sans savoir que l’augmentation du dioxyde de carbone mène à une augmentation de la température, c’est le principe du réchauffement climatique. Cela veut dire qu’à l’ère des Dinosaures, la température était plus élevée qu’aujourd’hui.

Cette combinaison entre le taux de CO2 important (que les plantes recyclent comme nourriture via le processus de photosynthèse) et de températures élevées (une moyenne de 32 à 38 degrés Celsius, même près des pôles) signifie que le monde préhistorique était recouvert de toutes sortes de végétation : plantes, arbres, mousses, et plus encore.

végétation grands dinosaures

Cette théorie suppose donc que les sauropodes auraient pu évoluer vers des tailles géantes simplement parce qu'il y avait un surplus de nourriture à portée de main. Peu importe où les dinosaures allaient, ils étaient certains de pouvoir trouver de la nourriture en très grande quantité. Cela expliquerait aussi pourquoi certains tyrannosaures et grands théropodes étaient si grands ; un carnivore de 23 kg n'aurait pas eu beaucoup de chance contre un phytophage de 45 tonnes.

D’ailleurs, si vous n’avez pas lu notre article sur les 10 plus grands herbivores, celui-ci vous apportera un élément de réponse non négligeable.

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué mais quand on se penche sur la question d’un peu plus près, on se rend assez facilement compte que la plupart des dinosaures terrestres les plus gros et les plus grands étaient tous des herbivores. Certes, certains carnivores pouvaient atteindre un poids et une taille assez imposante mais ce n’est rien comparé aux titanosaures.

Les titanosaures étaient un « sous-groupe » de sauropodes herbivores intégrant les plus gros et les plus grands dinosaures terrestres que le monde ait connus. Parmi ces Titanosaures, nous pouvons parler de l’Argentinosaurus (taille de 35 mètres de long pour un poids de 80 tonnes), du Patagotitan (taille de 37 mètres de long pour un poids de 76 tonnes) ou encore du Diplodocus (taille de 30 mètres de long pour environ 80 tonnes).

Gros dinosaures

 

2e Théorie : Évolution génétique pour l’autodéfense

Si la théorie n°1 vous semble un peu simpliste et ne suffirait pas à expliquer la taille gigantesque de ces reptiles, votre avez certainement raison. De très grandes quantités de végétaux, plantes, arbres et mousses ne suffisent pas à expliquer l’évolution de ces animaux géants. Après tout, notre Terre a été remplie de microorganismes pendant 2 milliards d'années avant l'apparition de la vie multicellulaire.

L'évolution génétique a tendance à suivre de multiples voies. Par « évolution génétique » il faut comprendre que ces dinosaures ont adapté leur mode de vie et leur taille à leur environnement en pleine conscience au fur et à mesure des générations. L’analyse des fossiles de ces dinosaures géants, de leur squelette et leur nourriture ont permis aux experts de dresser une liste des avantages et inconvénients de ce gigantisme.

Moyen d’autodéfense : En effet, certains paléontologues pensent que le gigantisme a conféré un excellent avantage évolutif aux dinosaures qui le possédaient. L’une des principales raisons seraient que cette très grande taille soit un moyen de défense face aux prédateurs. Par exemple, un Hadrosaure de taille gigantesque comme ceux du genre Shantungosaurus (massif de plusieurs dizaines de tonnes) aurait été pratiquement à l’abris des prédateurs à l'âge adulte, même si les tyrannosaures de son écosystème chassaient en meute pour essayer d'abattre les adultes.

 Taille dinosaure comparaison 

Cette théorie donne également une certaine crédibilité indirecte à l'idée que le Tyrannosaurus Rex a chassé sa nourriture, par exemple, en se retrouvant sur la carcasse d'un dino Ankylosaurus mort de maladie ou de vieillesse plutôt que de le chasser activement (à cause du gigantisme de l’animal). Mais là encore, nous devons être prudents : Bien sûr, les dinosaures géants ont bénéficié de leur taille, car sinon, ils n'auraient pas été gigantesques au départ, un exemple classique de tautologie évolutionniste.

 

3e Théorie : Les plus grands dinosaures avaient le sang froid

C'est là que les choses deviennent un peu plus poussées. De nombreux paléontologues qui étudient les sauropodes, ces dinosaures herbivores mangeurs de plantes géantes pensent que ces grands monstres ont eu le sang froid. Par « sang froid » il faut comprendre que la température du sang de l’animal correspondait sensiblement à celle de l’air ambiant au temps du Mésozoïque. Rappelons tout de même qu’à cette période, la température était estimée à environ 32 à 38 degrés Celsius (climat très chaud).

Climat Chaud Dinosaures

Premièrement, d'après nos modèles physiologiques actuels, un Mamenchisaurus à sang chaud se serait littéralement cuit de l'intérieur et serait rapidement mort. Ce n’est donc pas concevable qu’un dinosaure d’une telle taille ait eu le sang chaud.

Ensuite, aucun mammifère terrestre à sang chaud vivant aujourd'hui n'approche la taille des plus grands dinosaures herbivores et de très loin. Par exemple, les éléphants ne pèsent quelques tonnes au maximum et le plus grand mammifère terrestre de l'histoire de la vie sur Terre, ceux du genre Indricotherium, ne pesaient que 14 à 18 tonnes.

En effet, nous savons que les animaux à sang chaud autorégulent leur température corporelle. Cela implique une dépense énergétique proportionnelle à la taille de leur corps. Imaginez un instant un dinosaure géant comme ceux du genre Titanosaures (Argentinosaurus, Patagotitan ou encore Diplodocus) qui auraient le sang chaud. La dépense énergétique serait telle qu’ils ne pourraient pas assumer une telle chose en dépit des quantités énormes de végétaux qu’ils consommaient quotidiennement.

Fossile Grand Dinosaure

C'est là qu'interviennent les avantages du gigantisme. Si un sauropode avait atteint une taille suffisante, les scientifiques pensent qu'il aurait atteint l'homéothermie. Autrement dit, la capacité de maintenir sa température intérieure malgré les conditions environnementales. En effet, un Argentinosaurus homéotherme de la taille d'une maison pourrait se réchauffer lentement au soleil, le jour et se refroidir tout aussi lentement la nuit. Cela lui confèrerait une température corporelle moyenne assez constante tandis qu'un reptile plus petit serait à la merci des températures ambiantes heure par heure.

Le problème est que ces spéculations sur les dinosaures herbivores à sang froid vont à l'encontre de la vogue actuelle des dinosaures carnivores à sang chaud. Bien qu'il ne soit pas impossible qu'un Tyrannosaurus Rex à sang chaud ait pu coexister avec un Titanosaurus à sang froid, les biologistes évolutionnistes seraient beaucoup plus heureux si tous les dinosaures (qui ont évolué à partir du même ancêtre commun) possédaient des métabolismes uniformes. Tout cela, même s'il s'agissait de métabolismes "intermédiaires", à mi-chemin entre le chaud et le froid, ce qui ne correspond à rien de ce que l'on voit chez les animaux modernes.

 

Pourquoi les dinosaures étaient si grands ?

Si les théories ci-dessus vous laissent aussi confus que vous l'étiez avant de lire cet article, je vous comprends... Les experts ne sont pas unanimes concernant chaque théorie et cela est le centre d’un éternel débat. Le fait est que l'évolution a joué avec l'existence d'animaux terrestres de taille géante sur une période de 100 millions d'années, au cours de l'ère mésozoïque. Avant et après les dinosaures, la plupart des créatures terrestres étaient de taille raisonnable, à quelques exceptions près (comme l'Indricotherium mentionné ci-dessus). Il est très probable qu'une combinaison de chaque théorie explique la taille énorme des dinosaures… Aucune réponse n’est formulée avec certitude aujourd’hui, c’est pourquoi nous sommes toujours à la recherche d’indices et de nouveaux fossiles pour nous apprendre davantage sur cette fabuleuse et fascinante époque de notre planète.

✅✅ Cet article t'a plu ? Tu adoreras en apprendre plus sur les plus grands dinosaures aquatiques !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.